La Banane Flambée, tout en continuant de visiter l’Ile Maurice (une sorte de partie 2 donc…)

20170331_131606

Nous avons fait une excursion dans le centre de l’île jusqu’à Chamarel,  avec un guide très sympathique et fort bavard. Fort fort bavard je dirai même… mais nous avons appris pas mal de choses (dont la recette de la Banane Flambée) et c’est le principal. Traversée d’une grande partie de l’Ile avec de magnifiques panoramas: champs d’ananas, forets, …

Entre autres, nous avons vu le lac hindou à Grand Bassin (Ganga Talao) qui est un lieu de culte pour les hindous de l’Ile. L’eau du lac proviendrai du Gange. Les hindous qui venaient vivre à Maurice,  apportaient une petite fiole de l’eau du Gange et la déversaient dans le lac. Lac qui était à l’origine un cratère de volcan.

L’entrée du site comporte 2 statues de plus de 30 mètres de haut: à droite le dieu Shiva (avec son trident et son cobra) et à gauche, encore en construction, Durga Maa (incarnation de la Déesse Mère et femme de Shiva). C’est assez impressionnant.
Shiva

Puis nous avons poursuivi avec Les Terres des Sept Couleurs

Le droit d’accès au site (en voiture car plusieurs kms avant d’arriver à la cascade) est de 175 Rs.

Une petite route rouge toute tortueuse entourée de palmiers et caféiers nous promène dans le parc. Une visite accompagnée par des alternances de pluies (tropicales, forcément) assez agréable, ce qui nous a permis de voir la cascade (105 mètres de haut) à son maximum.

La visite se fait en deux temps : la cascade à mi-chemin puis les terres des Sept Couleurs, avec des tortues géantes.

 

Enfin, la rhumerie de Chamarel : le domaine est parfaitement entretenu. On aurait envie d’y rester faire une petite sieste, surtout après la dégustation de rhum.

L’entrée coûte 350 roupies. En dehors de la saison où la canne à sucre est récoltée, il n’y a pas grand-chose à voir (les machines sont à l’arrêt). Une vidéo explique tout de même tout le processus.

La visite se termine par une dégustation de rhum (pur, coco, café, vanille, mandarine, épices). Différentes tables sont dressées et un guide nous sert une belle quantité de rhum. Oui, une petite sieste est la bienvenue après.

Chamarel

La visite se termine avec la boutique où il est possible d’acheter le rhum mais aussi du sucre Muscovado entre autres. J’avais envie de tout acheter.


Notre guide, Clarice, nous a donné l’eau à la bouche pendant le trajet en nous expliquant comment réaliser la banane flambée. Totalement différente de celle que je faisais auparavant, je l’ai testé à mon retour et je suis conquise. Ça fond dans la bouche, je résiste tous les soirs pour ne pas m’en faire une. Car, oui, ce n’est pas un dessert très léger en calorie…

Pour 2 personnes

  • 2 bananes pas trop mures
  • de la noix de coco fraîche ou déshydratée
  • 1 grosse orange ou 2 petites
  • 6cl de rhum
  • 2 noisettes de beurre salé
  • 4 c à coupe de sucre de canne

Faire fondre le beurre avec le sucre roux.

Ajouter le jus d’orange fraîchement pressée, les bananes coupées en rondelles, puis le rhum.

Banane flambée 1

Cuire 5 minutes maximum à feu modéré.

Ajouter des morceaux de noix de coco, fraîche si possible. Mais déshydratée c’est aussi délicieux.

20170331_131606

Pour ma part j’ai utilisé du rhum coco rapporté de l’Ile Maurice, de Chamarel plus précisément. La noix de coco fraîche reste macérer quelques mois dans le rhum, qui est ensuite filtré et embouteillé. Un régal !!!!

 

 

Publicités

Millefeuille Betterave Avocat et Mozzarella avec son croquant de Parmesan (Bataille Food #46)

20170531_192553

La Bataille Food c’est un défi culinaire créé par Jenna du blog Bistro de Jenna.  Le principe est simple : chaque mois, la marraine ou le parrain choisit un thème avec deux éléments imposés. Le premier mercredi de chaque mois, à partir de 18h, les participants publient leurs recettes. La marraine ou le parrain s’occupe ensuite de regrouper toutes les participations dans un tableau Pinterest. C’est elle/lui aussi qui désigne le prochain organisateur de la Bataille Food.

La marraine de cette édition est Valérie de I Love Cakes, celle de l’édition #45 était Caroline de Bœuf Karotte

Le thème de cette édition est le Millefeuille avec les contraintes suivantes:

  • réaliser un millefeuille avec au moins un fruit ou un légume de saison
  • ajouter à votre recette un élément croustillant (ça peut être une couche de croustillant praliné, du feuilletage bien croustillant, des fruits secs caramélisés saupoudrés par dessus, des couches en caramel…)

 

Mon Millefeuille est facile et rapide à réaliser

Voici les ingrédients pour 2 personnes:

  • 1 betterave cuite (pas trop grosse)
  • 1 avocat
  • 1 mozzarella
  • un peu de parmesan râpé finement
  • du vinaigre à la mangue pour la décoration

Coupez la betterave et l’avocat à la mandoline (épaisseur: 3.5 mm) et la mozzarella avec un couteau.

Construisez votre millefeuille en alternant betterave, avocat et mozzarella.

20170531_192007

20170531_192223

Puis, faites de petits tas de parmesan sur une assiette allant au micro-ondes: faites chauffer 45 secondes à puissance maximum. Le parmesan va fondre et former une galette toute fine. A la sortie du micro-ondes, attendez une bonne minute puis décollez la galette à l’aide d’un couteau pointu. Enroulez votre galette pour lui donnez une forme. Ne pas attendre qu’elle refroidisse, elle risquerait de se casser.

Placez là sur votre millefeuille et décorez l’assiette avec du vinaigre à la mangue ou une pulpe de fruit jaune.

20170531_192553

Merci à Charlotte pour sa recette de croquant de parmesan 😉

Prix: 1€60 par personne

LISTE DES PARTICIPANTS :

I Love CakesBœuf KarotteKeskonmangemamanDes recettes à gogoNicolasestpatissierGraine de faim KelyMaman pâtisseThe garden of delightsEncore un gâteauBistro de JennaPlay with foodRamène la popotteNathy’s foliesMagg kitchenetteMariebyfoodFil et croqCosmic tomatoesPassion cuisine de JulieChaud patateUnited colours of macaronsLa table de ClaraKatia au pays des gourmands123 dégustezOh la gourmande DelPetite cuillère et charentaisesDyen’s kitchenFleurs de thé

Tartinable façon ktipiti

ktipiti 2

C’est un tartinable que j’ai testé le week-end dernier sur des amis, le temps se prêtait si bien aux apéritifs sur la terrasse.

Je suis partie sur une base ktipiti mais le rendu était trop fade. Alors quelques tomates séchées et des feuilles de basilic plus tard, je tenais ma recette.

Mais le ktipiti c’est quoi? c’est une sauce ou crème de poivron et de feta, d’origine grecque.

  • 1 poivron rouge
  • 1 yaourt à la grecque
  • 200g de feta
  • 2 c à soupe d’huile d’olive
  • 1 gousse d’ail (hacher préalablement)
  • un peu de paprika pour donner de la couleur
  • 20 tomates séchées
  • une trentaine de feuilles de basilic

Cuire au four le poivron coupé en deux (180°C pendant 10 minutes). Une fois refroidi, la peau s’enlève facilement.

Mixer le poivron avec les autres ingrédients. C’est prêt!

Certains ont conseillé d’ajouter des miettes de thon et que, servi sur des spaghettis, ce serait une tuerie! Ça donne l’eau à la bouche, non?

ktipiti 3

La Brioche, Reine de notre enfance: Brioches Hérisson pour ravir les petits comme les grands (Battle Food Edition 52)

Herisson 8

 [ Battle Food # 52  ] : Et le Nouveau Thème est...

Qu’est-ce que la Battle Food ?! c’est un superbe défi culinaire qui perdure maintenant depuis 52 édition et qui a été créé par Carole du blog Sunrise Over Sea. C’est un rendez-vous mensuel réunissant blogeurs et non blogeurs autour d’un thème choisi par la marraine ou le parrain de l’édition.

La précédente marraine était Déborah du blog Maman Pâtisse et la marraine de l’édition en cours est Kelly de MyPastryAddiction

Le thème de la 52éme édition est  » La Brioche, Reine de Notre Enfance ! 💕

Pour ma première participation j’ai choisi une petite brioche à pics qui permet d’impressionner son enfant et de lui apprendre le mot « hérisson ».

Certains y verront une taupe… mais tous sourient en la découvrant.


Pour 8 brioches « Hérisson »

–      300 g de farine

–      80 g de sucre

–      10 g de levure de boulanger (15g si elle est fraiche)

–      50 mL de lait

–      3 œufs (+ 1 jaune pour badigeonner la petite bête)

–      100 g de beurre demi-sel mou

Et quelques sucres décoratifs pour les yeux et la bouche, et un hérisson prendra vie.


Il est nécessaire de délayer la levure dans le lait, surtout si elle est fraîche.

Versez la farine, le sel, les œufs entiers, le sucre, le lait avec la levure dans votre machine à pain (choisir le programme qui prépare la pâte mais qui ne cuit pas).

Au moment de sortir la pâte, placer de la farine sur votre plan de travail. Y déposer votre boule et la diviser en 8 parts égales + garder un tout petit peu de pâte à part pour réaliser les pieds du hérisson. Avec les 8 parts égales, faire 8 petites boules un peu farinées  (essayez de réaliser une sorte de poire). Couvrir avec un torchon et attendre au moins 1h à température ambiante pour que la pâte monte.

Réalisation des hérissons : mettre la partie de la boule la plus étroite vers vous (ce sera la tête du hérisson) et déposer de chaque côté un peu de pâte pour former les pieds.

A l’aide d’une paire de ciseaux pointus, réalisez les griffes du hérisson puis ses pics sur tout son dos. Posez les sucres décoratif pour former les yeux et le nez.

Badigeonnez ensuite de jaune d’œuf (battu préalablement avec un peu d’eau).

Herisson5

Préchauffez votre four à 200°C puis enfournez pendant 20-25 minutes.

Herisson 6

Herisson 7

Voici tous les participants de cette Battle Food ^.^ :

MyPastryAddiction

J’ai toujours aimé le jaune moutarde

Maman Pâtisse

Le monde by Nora

Graine de faim kely

TheGarden-Of-Delights

Vite fait… bien cuisiné

By acb 4 you 

I Love Cakes

Des recettes à Gogo

Oh, la gourmande..

Rappelle toi des mets

Play With Food

Le dessert, c’est pour moi !

Le blog de Cata

Biscuits Passion

Pourquoi je grossis

Je cuisine donc je suis

La Cuisine de Jackie

Fil et Croq

L’histoire d’un gâteau ( Page Facebook )

Camille Pâtisserie

Croquant Fondant Gourmand

Cuisine en folie

Kilometre-0.fr

La tendresse en cuisine

United Colours of Macarons

La Cuisine Maison – Et pourquoi pas moi?

Les recettes de Mumu

Aussi délicieux qu’un gâteau

123 zuste 1 zeste

Nathy’s Folies

Dom’s cuisine ( Page Facebook )

Double Portion

La gourmandise est un joli défaut

Petite Cuillère et Charentaises

Encore un gâteau

Les recettes de Mélanie

Par faim d’arômes

Tea Time & Delicatessen

Mariebyfood

La Ptite Ju Nantaise

Les Placards de Lise

La Médecine Passe Par La Cuisine

Chaud Patate

Quelques Grammes De Gourmandise

Keskonmangemaman?

Par amour des bonnes choses

Craquounette avenue

La Cuisine de Blanche

Une cuisine pour Voozenoo

The Flying Flour

Pause-Nature

Encore une Lichette

Boeuf Karotte

Au Fil du Thym

A visiter à Maurice (partie 1)

Rapporter du tissu de Maurice ? Finalement non…

Nous sommes allés un mardi matin au marché du textile de Goodlands, ayant lu dans plusieurs guides que ce marché était très typique (ça c’est vrai) et qu’on pouvait y chiner du tissus au mètre (plein de vendeurs de tissus disaient-il … grosse déception).

Alors oui, c’est typique, nous n’avons pas vu un touriste. On y a acheté un sari pour enfant mais c’est tout. Pas de dizaines de vendeurs de tissus, 4 ou 5 au grand maximum, et pas de tissus incroyables qui m’auraient fait exploser le porte-monnaie. En 30 minutes nous avions fait le tour.

Nous avons continué notre matinée par le petit village de Cap Malheureux (il y aurait eu beaucoup de naufrages sur sa côte): un paysage de carte postale.

DSC_0076.NEF

Une vue magnifique sur l’îlot de Coin de Mire depuis l’église au toit rouge.

DSC_0069.NEF

Port Louis et son marché

Principale attraction, le Marché Central ouvert tous les jours.

Pour une petite visite pourquoi pas mais n’y allez pas que pour ça.

Nous n’y avons rien acheté, les souvenirs et épices étant plus chers qu’à Grand Baie et les vendeurs ne nous laissaient pas tranquilles une seconde. Intéressant de voir les étals de fruits et légumes. Attention à la partie poissons et viandes, surtout pour les âmes sensibles. Les odeurs et la vue des carcasses vous feront ressortir aussitôt.

Notre plus grand plaisir à Port Louis : boire un grand jus de fruits frais sur le port.

L’Aquarium de Maurice ou Mauritius Aquarium à La Pointe aux Piments

300 roupies soit 7.5€. Bon … vous allez dire que je suis difficile, j’adore les aquariums et je ne manque jamais d’en visiter un quand je passe à côté… mais je ne vous conseille pas d’y aller si vous n’êtes pas dans le coin. J’ai vu autant de beaux poissons avec mes palmes et mon tuba. Il y a certes un bassin avec des requins et tortues de mer. Le tour est rapidement fait (30 minutes en s’arrêtant boire un smoothie). J’ai acheté un dépliant avec les photos et les noms des poissons, que j’ai finalement retrouvé au même prix à la boutique de l’hôtel.

Jolie ballade, je ne regrette pas car seulement à 15 minutes de l’hôtel, mais sans plus. Mais il faut que je vous parle des taxis c’est vrai! Bon, la prochaine fois.

Je n’ai toujours pas posté de recettes mauriciennes.. patience ça arrive.

Sur le même sujet: Grand Baie (Ile Maurice) , Mon séjour à l’Ile Maurice (Le Canonnier Beachcomber)

Cocktail Framboise, Gin et Basilic

20170430_185249

La Bataille Food #45 est arrivé, nous sommes le premier mercredi du mois !

La Bataille Food est un défi culinaire initié par Jenna (Bistro de Jenna). Chaque mois, un parrain ou une marraine choisit un thème comprenant quelques contraintes (deux ingrédients imposés par exemple). Tous les amateurs de cuisine souhaitant participer postent, le premier mercredi du mois à 18h, une recette inédite respectant le thème. Le parrain ou la marraine choisit sa recette coup de cœur et son créateur (ou sa créatrice) devient le nouveau parrain (marraine).

Ce mois-ci la marraine est Caroline (Boeuf Karotte) choisie par le parrain de l’édition 44 : Didier (Visites-gourmandes). Le thème est très inspirant : Cocktails & herbes fraîches.

Bataille_food_45

La période estivale est donc lancée. Merci Caroline pour ce thème, j’adore ! Difficile de proposer seulement une recette.

J’ai essayé de me creuser la tête et innover un peu en sortant de la menthe et du rhum. Et je me suis dit : « mais pourquoi pas un cocktail avec du basilic ?! »

Alors voici un cocktail girly (ce qui fera sourire mes copines), savoureux et rafraîchissant.

Pour 2 copines

  • 20cl de jus de framboise ou des framboises fraîches
  • 10 feuilles de basilic
  • 12cl de gin
  • 10cl de limonade
  • un peu de jus de citron vert
  • 10 framboises pour faire des glaçons

     

Quelques heures avant de siroter ce cocktail, faire des glaçons en ajoutant dans chaque compartiment une framboise.

Mixez les framboises  (ou le jus de framboise) et le basilic. Puis dans un shaker mélangez le reste des ingrédients (sauf la limonade). Ouvrez et ajoutez la limonade. Mélangez le tout avec un longue cuillère.

Versez dans les verres et ajoutez les glaçons.

Liste des participants

Flan noix de coco accompagné de mangue sauvage

Flan coco

Je ne me lasse toujours pas de la noix de coco. Et avec de la mangue sauvage, très parfumé, c’est encore meilleur. Surtout que la fin de saison approche, alors profitons en!

Pour 8 petits flans (tout dépend de la dimension de votre moule)

  • 2 œufs

  • 100 g de lait de coco

  • 50 g de crème fraiche

  • 100 g de lait concentré

  • 50g de noix de coco râpée

  • 2 mangues sauvages

Mélangez les œufs avec le lait de coco, la crème fraiche et le lait concentré.

Versez le mélange dans des moules individuels puis placez-les dans un plat rempli d’eau chaude pour faire un bain marie.

Placez dans un four chaud (150°C) pendant 1h.

Une fois cuits, laissez les flans refroidir avant de démouler. Puis placez-les au réfrigérateur au moins 1h.

Au moment de servir, couper quelques tranches fines de mangues et mixer ce qui vous reste.

Vous pouvez maintenant dresser votre assiette et recouvrir chaque flan de noix de coco râpée.